01/08/2012

Malonne: Deviendrons nous le village de la honte grâce à Michelle Martin?????

Le couvent de Malonne accueillera l’ex-épouse de Marc Dutroux

Le tribunal d'application des peines de Mons a répondu favorablement mardi matin à la nouvelle demande de libération conditionnelle de Michelle Martin, condamnée en 2004 à 30 ans de prison par la cour d'assises d'Arlon pour la séquestration des victimes de son ex-mari Marc Dutroux. En prison depuis 1996, elle a déjà purgé plus de la moitié de sa peine..

Michelle Martin, âgée de 52 ans, sera envoyée dans un couvent, mais le TAP de Mons a précisé qu'il ne pourra être situé ni dans la province de Liège ni dans la province de Luxembourg et qu'elle devra se tenir à distances des familles des victimes.

Michelle Martin ira au couvent des clarisses à Malonne, dans la province de Namur. Elle y sera hébergée en contrepartie d'un travail.

Les demandes de libération de Michelle Martin ont été refusées à trois reprises. En septembre, le TAP l'avait autorisée à quitter la prison si le plan de réinsertion présenté par la défense était réalisable. Celui-ci prévoyait qu'elle devait séjourner en France. Les autorités françaises avaient cependant refusé d'accueillir l'ex-épouse de Marc Dutroux sur leur territoire.

Le couvent de Malonne confirme
A la sortie du tribunal d'application des peines, Thierry Moreau, avocat de Michelle Martin a lu un communiqué de Soeur Christine, abbesse des clarisses de Malonne. "Notre chemin communautaire a croisé celui de Madame Martin à travers la demande de ses avocats. Ce fut un défi pour nous, bouleversées que nous étions par l'horrible souffrance des victimes et de leurs familles qui ont traversé l'enfer que l'on sait."

Les soeurs précisent avoir cherché à vivre au mieux cette tension. "Comment porter ces deux réalités à la fois? Ce ne fut pas facile... Notre coeur de femmes en a été troublé. Nous avons choisi d'accueillir ces deux souffrances l'une avec l'autre". Les membres de la communauté du couvent de Malonne précisent aussi que chacun d'elles a pu débattre avec franchise du sujet. Voir aussi: http://www.lameuse.be 

Commentaires

La pédophilie étant considérée comme normale au sein de l'église catholique , il est donc normal que celle-ci accueille de telle type de personnage. Ils sont en effet plus aptes à les comprendre comme elles le déclarent.....

Écrit par : dominique | 01/08/2012

Les commentaires sont fermés.