01/08/2012

La marche blanche de Malonne, une centaine de personne au rendez-vous.

Mich-le-Martin-en-juin-2004-.jpgUne petite centaine de Malonnois ont manifesté hier soir devant le couvent des Clarisses. Ils ne peuvent accepter que leur paisible village accueille Michelle Martin.

Il n’a fallu que deux heures pour qu’une petite centaine de Malonnois se réunissent pour une marche blanche. "Je suis surprise, et heureuse, confie l’organisatrice, Muriel Lallement. Je ne m’attendais pas à ce qu’on soit si nombreux". Le cortège a remonté la rue des Monastères, pour s’arrêter devant le couvent des Clarisses, où sera accueillie Michelle Martin. c’est là que les manifestants ont lâché des ballons blancs, symboliquement. "Si je lâche ce ballon, c’est pour qu’il rejoigne l’âme de ces petites filles", clamait, à l’arrivée, Muriel Lallement. "Mais c’est aussi pour dire non à Michelle Martin, ici!"
Dans la foule, on retrouvait surtout des familles. Comme les Marchal, venu à cinq montrer leur colère. "On veut s’installer à Malonne, car c’est un village paisible, mais ce ne sera plus du tout la même chose si Michelle Martin vient", regrette Clara, la belle-fille. "Et puis, vous avez vu ce qu’elle a fait? Elle est capable de recommencer. J’ai peur pour mon enfant". "J’en veux aussi aux Soeurs, reprend Isabelle Marchal, la maman. Elles ont menti, au départ, en assurant que Michelle Martin ne viendrait pas!"
Plus calme, Jean-Pierre Dachelet est venu pour une autre raison. "Je ne viens pas contre Michelle Martin, mais contre la Justice. Plus personne ne la craint! C’est ça qui ne va pas aujourd’hui".

Les commentaires sont fermés.