Plus de cinq cents signatures

René Crutzen, un autre riverain, abonde dans le même sens. Dans un courrier circonstancié, adressé aux responsables de la Ville de Namur, il a dénoncé toutes les nuisances qu’est susceptible d’induire un tel projet (et plus précisément des effets néfastes à la santé : cancer, stress, insomnie, etc.). Entre autres : «Tous les jeunes des environs (écoles, crèche, IMP Reumonjoie) sont les premières cibles innocentes. D’autres fréquentent régulièrement la salle de sports, pratiquent jogging et VTT, dans les environs.» Mais aussi : «Dans un avenir proche, sera construit sur le site en question, un hall d’athlétisme, réservé à l ‘élite sportive. Rayonnement et compétition, à haut niveau, peuvent-ils sainement coexister? Vive le sport… mais à l’écart des champs magnétiques!» Ces récriminations (accompagnées de très nombreuses autres doléances évoquées par des riverains mécontents) ont été transmises aux autorités communales compétentes, le 6 mars 2012. Cette pétition rassemblait quelque 502 signatures. Mais, rien n’y fit… malgré la décision (particulièrement motivée) du collège communal du 27 mars 2012 d’émettre un avis défavorable sur le projet! Le permis d’urbanisme a finalement été délivré, le 2 mai dernier, à la SA Mobistar (qui en avait introduit la demande, le 20 janvier 2012). « Cette décision réduit à néant nos espoirs. Nous ne pouvons que manifester clairement notre profonde déception, voire notre indignation», conclut René Crutzen, au nom des riverains pétitionnaires.