11/08/2012

Malonne: Le père d'Eefje ne vendra pas les meubles de Michelle Martin

IMG_4379 (Copier).JPGJean Lambrecks a décidé vendredi de renoncer à la vente publique des affaires de Michelle Martin. Le père d'Eefje Lambrecks avait envoyé jeudi un huissier aux Clarisses de Malonne afin de dresser un constat et d'éventuellement procéder à une saisie.

"La vente publique me coûterait plus que ce qu'elle ne me rapporterait", selon Jean Lambrecks, à qui Michelle Martin doit verser quelque 179.000 euros de dédommagements.
"Les affaires n'ont pas beaucoup de valeur. Une vente publique me coûterait déjà 1.000 euros. En plus d'ustensiles de cuisine, il y a une machine à café, quelques boites et un tabouret à roulettes. Aujourd'hui, nous continuons à examiner où en est l'héritage de sa mère", a conclu le père d'une des victimes de Marc Dutroux.

Michelle Martin a confié ses affaires aux Clarisses, qui l'accueilleraient en cas de libération conditionnelle effective.

Les commentaires sont fermés.