18/08/2012

Malonne: L'avis de Monsieur Guy Maquet

 IMG_4438 (Copier).JPG"Le principe de la libération conditionnelle ne doit  pas être remis en question.Toutefois, elle ne peut s'appliquer aux lâches qui agressent les plus faibles de notre société, à savoir: les  Enfants, les Personnes âgées  et les Handicapés. Tolérance zéro pour les agresseurs: pas de libération conditionnelle. La peine doit être faite entièrement: Martin doit rester en prison et ni à Malonne ou ailleurs."                     
 
Guy Maquet
Directeur d'école honoraire et Conseiller communal honoraire

Les commentaires sont fermés.