22/08/2012

Martin, un monstre? “Non, une mère aimante”

Toute la Belgique voit Michelle Martin commedia_xll_5102641[1].jpgme un monstre qui a laissé mourir de faim des petites filles. Frédéric fustige cette image véhiculée, selon lui, par les médias. Il parle de la maman qu’il a connue et dit avoir donné cette interview au magazine flamand pour montrer qu’il existe une autre Michelle Martin qui n’est ni un monstre ni une mauvaise femme . C’est pourtant difficile à imaginer au vu des événements de 1996,non? L’image de la femme qui nourrit les chiens, mais laisse mourir de faim les enfants est toujours celle que l’on donne parce qu’elle est très choquante , poursuit le fils de la condamnée la plus détestée de Belgique.

On a dit tant de choses dans cette affaire. Où est la part du réel et de l’invention? Que les victimes ressentent de la haine pour elle, je le comprends. Je réagirais de la même façon si j’étais dans leur cas. Mais ce n’est pas la mère que j’ai connue et qui était aimante. Frédéric dit avoir lu le rapport psychiatrique la concernant et croyez-moi, c’était loin du profil d’un meurtrier en série ou d’une femme dégénérée. Ce n’est absolument pas une manipulatrice[...]Comprenez-moi bien: je ne veux pas justifier les crimes de ma mère. Elle a ses torts et elle a payé pour ses fautes, mais sa peine touche à sa fin. »http://www.lameuse.be

Les commentaires sont fermés.