25/08/2012

Jean-Denis Lejeune "apaisé" et "rassuré"

media_xll_5109385[1].jpgJean-Denis Lejeune a été reçu par le Premier ministre, Elio Di Rupo, au Lambermont vendredi après-midi. Plus tôt dans la semaine, le papa de Julie, une des victimes de Marc Dutroux, avait déjà été reçu par la ministre de la Justice, Annemie Turtleboom, et la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet. Ces rencontres se sont tenues dans la foulée de la Marche organisée, à Bruxelles dimanche passé, afin de réclamer une refonte profonde la justice. "Je sors apaisé et rassuré de ma rencontre avec Elio Di Rupo" a déclaré Jean-Denis Lejeune qui était accompagné de Paul Marchal, le papa de An, une autre victime de Dutroux. Pour le futur candidat aux élections communales de Flémalle, la semaine fut riche en rencontres. "Nous n'avons pas marché pour rien. Après avoir été reçu par deux ministres, nous avons fini la semaine au Lambermont face à un Premier ministre très attentif et qui nous a accordé plus de deux heures dans son agenda", s'est réjoui M. Lejeune. Le papa de Julie a ainsi eu l'occasion de faire part à Elio Di Rupo de nombreux dysfonctionnements de la justice constatés dans le cadre précis de l'affaire qui le concerne. "Point par point, le Premier ministre a repris l'accord de gouvernement. S'il était possible d'ajouter ou de compléter certaines parties, nous y avons réfléchi ensemble. Ce fut un vrai entretien à coeur ouvert et très constructif".
Jean-Denis Lejeune a reçu l'engagement du gouvernement d'une finalisation rapide de la réforme de la justice, d'être tenu au courant de l'avancement des travaux et de voir ses doléances prises en considération. "Elio Di Rupo s'est montré ouvert en ce qui concerne le système de lourdeur des peines pour les crimes les plus graves, la possibilité d'aller en appel après une décision du TAP, la nécessité d'accorder plus d'espace aux victimes, le libre accès aux dossiers et des libertés conditionnelles dans un cas de récidive", a aussi constaté M. Lejeune
http://www.lameuse.be

Les commentaires sont fermés.