27/08/2012

Michelle Martin prépare son départ pour Malonne

IMG_4485 (Copier).JPGJuridiquement, Michelle Martin pourrait rejoindre directement le couvent de Malonne. Mais il est fort probable que l’intéressée choisira la discrétion pour sortir de prison. Normalement les modalités entourant la libération dépendent du souhait de la personne, explique Philippe Dulieu, le procureur du Roi de Namur. Légalement, Michelle Martin pourrait sortir le jour même.Toutefois, il est peu probable qu’elle sorte directement.Comme pour chaque détenu, cette sortie se préparera en fonction de ses souhaits,mais aussi des modalités pratiques entourant sa sécurité. Libérée, Michelle Martin ne sera pas assignée à résidence au couvent. Toutes les conditions entourant sa libération sont reprise dans la décision du tribunal d’application des peines , ajoute PhilippeDulieu.Elle a juste l’obligation de résider là. Enfin, Me Georges-Henri Beauthier, l’avocat de Jean-Denis Lejeune,Laetitia Delhez et de la famille Lambrecks, envisage de porter le dossier concernant la libération conditionnelle de Michelle Martin devant la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg (CEDH) si la Cour de cassation venait à rejeter le pourvoi de ses clients. Un recours qui n’empêchera pas Michelle Martin de sortir de prison. C’est un recours qui concerne l’État belge , nous précise t-il. Un recours contre l’État belge pour qu’on change la loi. Comme l’a expliqué Jean-Denis Lejeune, nous ne sommes pas opposés au principe de libération conditionnelle, mais pas dans les conditions actuelles. Ce qu’on souhaite:pouvoir accéder au dossier, pouvoir accéder à l’audience et pouvoir avoir un droit d’appel. http://www.lameuse.be

Les commentaires sont fermés.