04/10/2012

Malonne: acte héroïque d'un pompier

DPP_0003.JPGUn pompier de Fosses la ville se jette à l’eau afin de sauver une désespérée qui s’est jetée dans la Sambre à Malonne

 

« Nous étions en ambulance, dans Salzinnes quand nous avons entendu un appel radio pour une personne dans la Sambre rue des Sarpettes à Malonne » lance Jean-François Deville (30 ans), pompier à Fosses la Ville. Jean-François et son collègue Michaël Tomasevszky (40 ans) décident d’y aller ! «Nous étions à 500 m de là, poursuit Jean-François, et nous pensions que c’était grave. En arrivant il y avait des gens qui essayaient de rattraper une dame avec un câble électrique ». « J’ai enlevé mes bottes et mon pantalon pour ne pas couler puis j’ai sauté dans l’eau sans réfléchir » raconte Jef encore dégoulinant et marqué par l’effort, «J’essayais de lui maintenir la tête hors de l’eau mais c’était difficile car elle se débattait et me frappait en criant de la laisser faire ». Notre héros s’interrompt et jette un œil sur « Mika »,  « heureusement qu’il était là celui la avec son nom imprononçable, clin d’œil et grande tape dans le dos des deux collègues, car je commençais à être engourdi et comme je n’ai plus vingt ans j’avais de plus en plus de mal à m’accrocher à la berge, je commençais à lâcher prise. J’avais très peur d’être embarqué par le courant avec la dame qui se débattait toujours, heureusement « Mika » a été chercher une corde dans l’ambulance pour me soutenir » Michaël intervient « j’ai couru vers l’ambulance car je savais que nous avions une bonne corde, je voyais Jef en grosse difficulté et il ne fallait pas laisser tomber, fallait tout donner ». Jef ému soupire, « pfff…, en plus je sentais qu’elle avait quelque chose sur elle qui prenait beaucoup de place, j’ai fini par voir que c’était un chien qui était attaché à la taille de la femme par une corde et il me gênait fortement. Toujours en lui tenant la tête et tenu par Mika j’ai su me défaire du chien qui est sorti de l’eau. « C’est à ce moment que les plongeurs de Namur sont arrivés, commente l’équipier du héros, ils ont quand même fait vite car avec les embouteillages dans Namur c’était très difficile ». «J’étais super content de savoir que les plongeurs arrivaient pour nous aider, sourit Jef, il était grand temps pour tout le monde ! Ils ont sorti la dame et l’ont placée dans une ambulance, OUF ! » Jean-François Deville a été sorti de l’eau à son tour par les collègues de Namur qui lui ont donné de quoi se sécher. La désespérée dont l’état de santé n’inspire aucune inquiétude, a été prise en charge par une équipe du SMUR du CHR de Namur et emmenée par une ambulance de la Croix Rouge vers la Clinique Sainte Elisabeth de Namur. Jef et Mika sont désormais amis pour la vie…

Voir dans http://www.lameuse.be

Commentaires

Bravo, bravo et re bravo

Écrit par : muriel | 05/10/2012

Les commentaires sont fermés.