21/10/2012

Le "Poil à Gratter" du vendredi... Il est libre "Max" grâce à Voo

306831_436390823071628_2031541106_n.jpgOuf !!! Grâce à Voo, le « Poil » a eu deux jours de plus pour cogiter. Merci à Voo de ne pas se moquer du monde en ne mettant que 48h00 pour effectuer un changement de câble, périlleux, qui relie la tête pensante (le terminal, pas moi…) du blog à la prise murale distante d’au moins 80 centimètres… Merci à Voo d’avoir un service client digne d’une baraque en tôle plantée au milieu d’un bled du Burkina Fasso. C’est pas comme l’ingénieur de l’usine qui fabrique des engrais désherbants que nous avions eu en ligne dans le « Poil » du 21 septembre (voir les archives du blog). Alors celui là chapeau et comme c’est la saison des « Nobel », je lui décerne le « Blogel » de chimie !!! En effet, il nous avait promis que l’engrais qui faisait pousser de drôles de plantes dans nos pelouses et nos champs depuis quelques semaines allait se transformer en désherbant au soir du 14 octobre. Et toc !!! Le 15 au matin, l’effet escompté commençait son œuvre !!! La grande majorité des fleurs aux dents blanches et au brushing avantageux était par terre, une vraie gueule de bois comme les tuteurs qui les soutenaient contre les rafales qui soufflaient dessus depuis quelques jours… Et comme l’avait annoncé l’ingénieur, seules les plus résistantes où mieux protégées s’en sont sorties à des degrés divers. Comme le « bleuet » qui continue sa poussée en espérant s’en sortir dans six ans, la  « rose » résiste  mais sa jolie pétale en prend un coup. Le plus drôle c’est bien « le pommier vert », le chêne namurois fière comme Artaban, lui s’est éclipsé en tentant de trouver un antidote deux jours avant la prédiction en allant se planquer dans les tunnels de la Citadelle, tels les champignons de Paris qui poussent allègrement dans des tunnels sombres et humides. Lui n’est pas prêt de sortir car aux dernières nouvelles, c’est dans une oubliette qu’il a chu. Si l’on compte bien, il ne reste que le meilleur , le plus résistant, le plus…, bon faut pas pousser non plus ; enfin celui qui a résisté « L’oranger Max ». Belle saison pour le « Max » dont les fruits vont nous régaler pendant un bon moment s’il ne se fait pas presser. Comme dans la chanson, « il est liiiiibre Max, certain disent qu’il l’on vu voler… », moi je l’ai juste vu planer le soir du 14 du côté de la place St Aubain…car j’ai pas envie d’être volé… Enfin c’est juste mon avis…

A vendredi prochain si Voo le veut bien, bonne semaine.

Commentaires

Mais qu'est ce que tu as encore mangé toi ????????????????
Dommage que tu ne sois pas devenu le temps d'un instant une fleur, tu aurais certainement fait ravage toi aussi dans les parcs et jardins du grand Malonne et du grand Namur.

Max est libre comme tu le dis et il va nous faire profiter de sa liberté ..... enfin j'espère.

L'orange , quelle belle couleur non ????, le ciel est si beau quand il porte cette couleur et cela veut dire qu'il fera beau demain.

Écrit par : muriel | 21/10/2012

Les commentaires sont fermés.