30/10/2012

Malonne : théâtre "Les Poissons rouges"

poisson-rouge (Copy).jpgVendredi 9 novembre et samedi 10 novembre à 20h, dimanche 11 novembre à 15h, nous vous proposons une première pièce en français « Les Poissons rouges» comédie grinçante  de Jean Anouilh.

Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de poissons rouges ? Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans la tête de Jean Anouilh ? Car en vérité, toute l’action de ce spectacle se passe dans la tête de l’auteur comme bien souvent d’ailleurs ! Le temps n’existe pas  ! L’auteur nous invite à pénétrer dans son univers réel ou irréel, imaginaire voire surnaturel…D’où un certain désordre qui peut désorienter le spectateur ! Retrouvons Antoine de St Flour, fils de bourgeois, auteur dramatique contesté,  poursuivi par les remords depuis le jour où, il ne sait pourquoi, il a pissé dans le bocal de poissons rouges de sa grand-mère ! Anouilh nous propose une œuvre souple, éclatée, éparpillée. La pièce « Les Poissons Rouges » est pratiquement une pièce à sketches dont le personnage d’Antoine assure l’unité, au fil de décors parfois vrais, parfois imaginaires où le temps se plie et se déplie avec une prodigieuse vivacité. Les coups sont directs parfois féroces, la verve est tonique.

Les Poissons rouges sont un éclat de rire presque constant ! Une autre image de la comédie dramatique qui, nous l’espérons, ne vous laissera pas indifférent.

Nous sommes le 14 juillet 1960 et Antoine se prépare à marier sa fille Camomille enceinte à 16 ans ! Son fils Lucien, 8 ans,  harcèle son père pour qu’il l’accompagne voir la retraite aux flambeaux et le feu d’artifice qui célèbrent la fête nationale.

Dans une mise en scène originale de Philippe Moriamé, Frédéric Degreef et Baudouin Pirard incarneront les deux personnages clés de cette comédie. Ils seront soutenus par Yannicke Wauthier, Micheline Lazard, July Meessen, Pascale Vandezande, Virginie Bertrand, Aurore Van den Abbeele, Sophie Mertens, Axelle Nolmans et nos deux nouveaux Soline et Lucien Degreef! 

Les commentaires sont fermés.