22/11/2012

Malonne:Michelle Martin pourrait toucher 785,61 euros net par mois du CPAS

 IMG_2727 (Copier).JPGMichelle Martin répond aux critères pour demander l’intervention du CPAS de Namur afin de bénéficier d’un revenu d’intégration social. Comme isolée, elle pourrait toucher 785, 61 euros net par mois.

Nos confrères de RTL-TVI le révélaient début de semaine: une enquête menée par l’auditorat du travail de Namur conclut que Michelle Martin exerce bien une activité de bénévole au monastère des Clarisses, à Malonne. Où elle est hébergée depuis la fin du mois d’août. Aucune infraction pour travail au noir n’a été constatée (Michelle Martin exerce des activités d’empaquetage de vêtements pour les démunis).

Et selon l’auditeur du travail de Namur, Claude Dedoyard, cette activité est effectuée environ une matinée par semaine. “ Cette activité n’est pas une obligation. Elle ne représente pas non plus une contrepartie au gîte et au couvert et n’est pas rémunérée. Il n’y a donc rien qui permette d’établir une infraction au droit pénal social ”, avait-il commenté sur RTL-TVI.

Alors de quoi vit donc Michelle Martin? Est-elle en droit de réclamer une aide du CPAS? Oui.

>Elle ne dépend plus de la prison. Elle est en liberté conditionnelle et, parmi les conditions (comme tout détenu par ailleurs), il est inscrit qu’elle devait être capable de s’assumer, de se suffire à elle-même. “ La loi s’applique à tous, les ex-détenus ne font pas partie des exclus d’office du CPAS. Alors oui, Michelle Martin peut introduire une demande au CPAS de la ville où elle habite . Elle ne dépend plus de la prison, et en prison, elle bénéficiait de petits revenus puisqu’elle y travaillait. Ce qui est finit aujourd’hui ”, nous dit-on

>Elle est domiciliée à Malonne depuis le 3 septembre.

Pour demander l’aide d’un CPAS d’une commune, il faut y être domicilié. C’est le cas de Michelle Martin. Son domicile officiel, est depuis le 3 septembre, le couvent de Malonne.

>Elle pourrait gagner 785, 61 euros nets par mois. http://www.lameuse.be

Commentaires

Que dire... Honteux, c'est tout! Pauvre monde, pauvre Belgique, et pauvre commune qui doit supporter ça...

Écrit par : Etienne | 26/11/2012

Les commentaires sont fermés.