08/01/2013

Malonne: Michelle Martin: il y a, comme un gros malaise... (dans certaines associations) !!!

IMG_5073 (Copier).JPGIl ne fait pas bon soutenir ouvertement Michelle Martin... Suite à notre article publié le 21 décembre, Malonne Première et la Confrérie de l’Aumônière de Malonne prennent leurs distances. Les deux asbl n’ont pas apprécié être mentionnées dans l’article relatif à l’un de leurs membres, Georges Lamotte. Actif au sein de ces deux associations, Georges Lamotte, ancien curé de Malonne aide Michelle Martin à se réinsérer dans la société. Il l’aide notamment à rencontrer des gens. Les deux associations précisent qu’elles sont pluralistes et qu’elles ne sont pas liées au monde catholique. «En aucun cas la Confrérie ne souhaite émettre un avis positif ou négatif sur la libération de Michelle Martin. Chaque membre de la Confrérie revendique le droit d’avoir ses activités et fréquentations propres et privées. Il est inconvenant que la presse en fasse mention ». Le journal local Malonne Première ajoute: «Les activités des membres de Malonne Première dans le cadre de leur vie privée ne regardent qu’euxmêmes. Il n’y a aucune raison ni de les relater publiquement, ni de les lier à l’engagement des personnes dans la confection et la gestion du journal. » http://www.lameuse.be

Commentaires

Bien tiens donc, tous au front dans les premiers jours et plus grand monde quand il s'agit de reconnaître qu'on est contre la venue de M M chez nous .

Faut dire aussi que biens des personnes travaillant au sein des deux associations malonnoise connaissent très bien le C. Lamotte.

Et alors c'est pas pour cela que cette personne , ce curé d'avant garde comme certaines personnes l'appel devait faire ce qu'il à fait.

Auraient-ils tous oublié ce que cette meurtrière à fait à ses petites victimes, !!!!!!!!!!


A ce que je vois, tout le monde va encore fermer les yeux, au nom de ceci au nom de cela, Malonne est capable ainsi que ces associations de vivre dignement sans accepter des actes pareils.

On fait bien rire de nous et s'en prendre au journal est petit, bien petit.

Écrit par : muriel | 08/01/2013

Trop tard de fermer les fesses quand on a ..........
Ils disent qu'ils sont libres de soutenir ou pas? Oui, d ' accord! Mais nous aussi! Et nous avons le droit aussi de savoir!!!!!! Je suis dans des associations aussi ( 3 exactement) mais que je n' apprenne jamais que des gens que je côtoie agisse de la sorte sinon.....bye bye! Je donnerai de mon temps et de ma poche ailleurs, il y a assez de demandes!
Merci au journal pour l' info, le journal est là pour ça..........

Écrit par : Kiki | 08/01/2013

comme toujours la langue de bois

Écrit par : une fervente lectrice | 09/01/2013

Les commentaires sont fermés.