23/10/2013

Le Père Fouettard raciste? Voici la page Facebook qui le soutient...

Sinterklaas_zwarte_piet[1].jpg

Suite à la polémique déclenchée par le Haut-Commissariat des Nations Unies quant à l’image raciste qui pourrait émaner du Père Fouettard, les journaux du groupe Sudpresse ont décidé de créer une page de soutien au Zwarte Piet sur Facebook. Rejoignez-nous, aimez la page, et partagez-la avec vos amis

A l’instar de leurs voisins du nord, les Belges peuvent ainsi défendre l’existence du complice de Saint-Nicolas en aimant la page « Soutenez le Père Fouettard ».

CLIQUEZ ICI POUR REJOINDRE NOTRE PAGE FACEBOOK

Ces dernières années, le Père Fouettard est devenu l’objet de polémiques. Affublé de son costume médiéval, coiffé d’une perruque afro et le visage peint en noir, l’ami de Saint-Nicolas est considéré, par ses détracteurs, comme un stéréotype raciste.

En janvier dernier, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (NRC) a reçu de nombreuses plaintes sur son site web. Pour beaucoup, « le Père Fouettard perpétue une vision raciste et stéréotypée du peuple africain et des personnes d’origine africaine qui apparaissent comme des citoyens de seconde zone. »

Suite à ces réclamations, le NRC, basé à Genève, a envoyé un questionnaire aux Pays-Bas où le « Zwarte Piet » est une figure emblématique. Les quatre enquêteurs de la commission sont chargés de découvrir dans quelle mesure le gouvernement a impliqué la société néerlandaise, y compris les Africains dans le choix du Zwarte Piet et de Saint-Nicolas comme symboles culturels. La réponse du gouvernement néerlandais est attendue pour le mois prochain.

Chaque année, un peu avant la Saint-Nicolas, le troisième samedi de novembre plus exactement, les Néerlandais organisent un festival célébrant la venue du Père Fouettard dans la contrée de nos voisins. Selon la tradition, le Père Fouettard quitte l’Espagne sur un bateau chargé de cadeaux pour arriver aux Pays-Bas. En attendant la réponse du bourgmestre d’Amsterdam, il a été demandé à la ville de révoquer la tenue du festival cette année.

A l’annonce de cette nouvelle, les esprits s’échauffent aux Pays-Bas. Les partisans du Père Fouettard sont nombreux et ont demandé à ce qu’on laisse les enfants profiter des fêtes de Saint-Nicolas, dont la tradition dans le pays remonte au 16 ème siècle, avec une première apparition du Zwarte Piet dans les années 1850.

Une page Facebook a été créée par plusieurs mécontents en guise de pétition et ce dans le but d’éviter de voir Saint-Nicolas se séparer de son acolyte de toujours.

En un jour, la page a recueilli plus d’un millions de « J’aime » et est devenue la page la plus « aimée » du réseau social aux Pays-Bas. « Cette page a pris une ampleur incroyable », explique Joost Lasschuit , co -fondateur de « Fanrise », un organisme statistique chargé d’analyser d’où proviennent le nombre de « J’aime » sur les pages Facebook. « Parmi ce million de ‘J’aime’, 800.000 ont été émis par des Néerlandais » poursuit-il dans Het Laatste Nieuws. Un engouement qui montre définitivement l’attachement que porte le pays pour le Père Fouettard.

Mais nos voisins du nord ne sont pas les seuls à vouer une importance toute particulière aux traditions ! En Belgique aussi, le Père Fouettard est devenu, au fil des ans, un personnage populaire et les réactions quant à sa possible disparition sont également très vives.

C’est pourquoi, dans le but de faire connaître l’estime qu’ont les Belges envers le Père Fouettard et afin d’éviter que son image ne disparaisse, les journaux du groupe Sudpresse ont décidé de créer une page de soutien au Père Fouettard que nous vous invitons à « liker » dès maintenant.

LE PERE FOUETTARD ET SAINT-NICOLAS, BIENTÔT UNIS DANS LA MORT

LE PERE FOUETTARD ET SAINT-NICOLAS, BIENTÔT UNIS DANS LA MORT

Sinterklaas_zwarte_piet[1].jpgEnfants des Pays-Bas et de Belgique, cessez de trembler. Le Père Fouettard, bientôt, ne sera plus là pour vous sermonner et vous asséner des coups de martinet (à défaut de “coups de pied au cul” selon un mot devenu à la mode) en cas de mauvais comportement envers vos parents, vos professeurs et vos camarades. Vous pourrez donc chahuter, pleurer toutes les larmes de votre corps, être capricieux, ne pas écouter à l’école.

Le comité des droits de l’homme de l’ONU a pris le problème a bras-le-corps et se penchera sur la présence de Zwarte Piet aux côtés de Saint-Nicolas. Voyant dans le Père Fouettard, personnage à la peau maquillée de noir et à la perruque rappelant les coiffures afro les plus originales, des relents de colonialisme, d’aucuns entendent le voir supprimer d’une tradition au coeur de laquelle il s’insère pleinement depuis le mitan du XIXe siècle.Selon un courrier adressé par une commission du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et publié par le NRC Handelsblatt, “Zwarte Piet perpétue une vision stéréotypée du peuple africain et des personnes d’origine africaine qui apparaissent comme des citoyens de seconde zone ». C’est oublier que, selon une légende, le Père Fouettard serait noir, non parce qu’il serait d’origine africaine, mais parce qu’il précéderait Saint-Nicolas dans les cheminées afin que celui-ci ne se tachât point.

La suppression du Père Fouettard marquerait une nouvelle victoire -absurde- du politiquement correct sur une de nos traditions. Malgré son caractère -en apparence- répressif qui suscite la crainte, Zwarte Piet apparaît vite, le moment de peur passé, comme le sympathique camarade de Saint-Nicolas. Contrairement aux instances de l’ONU, les enfants ne s’y trompent d’ordinaire pas et adoptent le sympathique compagnon de leur saint préféré.

Plus généralement, la tradition de Saint-Nicolas est elle-même menacée. Dans nombre d’écoles, le grand Saint ne passe aujourd’hui même plus, pour ne pas froisser les sensibilités d’enfants n’étant pas de confession catholique. Nul ne doute qu’il se trouvera bientôt de belles âmes pour exiger sa suppression définitive du calendrier de nos têtes blondes. Le meilleur ami des enfants disparaîtra et, avec lui, une part de rêve.

GREGOIRE BRUEL - LE PEUPLE  du 20 octobre 2013

22/10/2013

Changement d'heure ce week-end: une heure de repos supplémentaire

1374256_739716189388309_187831649_n[1].jpg

18/10/2013

Malonne : 6ème Chapitre annuel de la Confrérie de la Gribousine

logo-gribousine.jpgLa Confrérie de la Gribousine de Malonne a le plaisir de vous inviter à son
6ème Chapitre annuel qui se tiendra à Malonne le samedi 26 octobre 2013

Programme

14h30 : Accueil des Confréries et des invités
15h00 : Cortège vers la salle capitulaire Pour les éventuels retardataires, la salle capitulaire se situe
Rue Joseph Massart
15h30 : 6ème Chapitre de la Confrérie
17h30 : Verre de l’amitié
18h30 : Banquet

Adresse du jour : Cour d’Honneur de l’Institut Saint-Berthuin Fond de Malonne, 129 C
5020 MALONNE
Parking dans la cour

Menu
Apéritif accompagné de ses mises en bouche
***
Filet de Sandre, Jambon fumé de Gaumes, crème de topinambour
et moutarde de violette
***
Sorbet au Mar de Gewurt
***
Contrefilet de Veau à la Normande, légumes d’Automne et pommes de terre
***
Emincés de Jambon de Marcassin fumé sur jeunes salades et Caramel de Balsamique
***
Vacherin glacé « Maison », Coulis de Framboises, Abricots et Kiwis,
Amandes effilées grillées
***
Le Moka et sa Suite

Ce menu, élaboré et servi par Jean-Luc HENRY et son équipe, vous est proposé
au prix de 48 € Boissons à prix démocratiques
Réservation pour le 18 octobre à l’aide du bulletin ci-joint
Bulletin de réservation à retourner à : Monsieur Paul VANCOTTHEM
Chaussée de Charleroi, 112 5190 Jemeppe-sur-Sambre
confrerie.gribousine@yahoo.fr
M/Mme …………………………………………………………………………………………………………..
domicilié(e) ………………………………………………………………………………….., n° ……….
C.P. ……………… à …………………………………………………………
participera au 6e Chapitre de la Confrérie de la Gribousine de Malonne.
Je réserve …...... place(s) pour la cérémonie et ......... repas à 48 €.
Je paie ………… € sur le compte 068-2418686-18 de la Confrérie de la Gribousine avec la mention : X repas + nom.
ATTENTION : le paiement est obligatoire afin de confirmer votre inscription.

13/10/2013

Malonne : Petit déjeuner le 20 octobre

Oxfam-Magasins du monde vous invite à un petit déjeuner sympa et équitable

Quand ?
Dimanche 20 octobre 2013 de 8h00 à 11h00

Où ?
Grand réfectoire Institut St Berthuin

Cour d'Honneur
129 rue du Fond

5020 Malonne
Organisé par le Magasin du monde-Oxfam de Malonne 
 
Josette Adnet 081 44 15 20, André Bourtembourg 081 44 59 36, Martine Copette, Danielle Buffels, Jean Claude Guyot : 081 44 17 19, Georges Lamotte 081 44 41 61, Bernadette et Jacky Mottoule 081 44 02 91, Maurice Piraux 081 44 44 91, Céline Roelen, Annette Sohy 081 44 55 22, Jan Van der Linden 081 44 58 60, Pol Wart 081 73 64 33Toutes les informations et la liste complète des petits déjeuners sur : www.omdm.be/petitsdejeuners

11/10/2013

Malonnoises, Malonnois soutenez les Diables ce soir

1391680_10202263548897232_515486910_n[1].jpg